4 Septembre 2021 - Lettre du 4 - "Nous sommes des instruments"

                                                    NOUS SOMMES DES INSTRUMENTS
                                                      « Rien sans vous, rien sans nous »


Chers amis du sanctuaire de l'Unité,


Au moment où Joseph KENTENICH, le fondateur de la famille de Schoenstatt, était prisonnier dans le camp
de CONCENTRATION DE DACHAU, une spiritualité centrée sur la pensée de l'«INSTRUMENTALITÉ » est née.
C'est dans ce lieu même qu'il eût l'idée de la « piété » mariale de l'instrument. Pour le fondateur, Marie
dans sa propre vocation a été la servante du Seigneur, totalement orientée vers Notre Sauveur, son Fils
unique Jésus-Christ. Le père fondateur voit en elle « la compagne permanente » et la « collaboratrice » du
Seigneur dans l'ensemble de son oeuvre de Rédemption. Tout ce qu'elle est et a, vient de son Fils Jésus...
(Joseph Kentenich, Santa Maria au Brésil, le 22 février 1952).


L'instrumentalité est donc une spiritualité qui convient à la vie Apostolique aussi bien dans les moments de
joie (succès) que dans les moments de malheur (échecs). C'est une spiritualité qui nous prépare à une
dépendance complète de Dieu et à sa disponibilité pour ses desseins dans l'Esprit du « chèque en blanc ».


Notre engagement à l'Apostolat de Schoenstatt doit être ancré dans cette prise de conscience d'avoir une
mission donnée par Dieu et ensuite d'être instrument, afin d'agir et de faire face aux défis de l'Apostolat ou
même du travail quelconque de notre temps : voici la vision du père fondateur !


Jésus a reçu la mission du Père, et il permit à ses disciples de participer à sa mission, comme lui-même
participe à la mission de son Père. C'est pour cette raison que nous sommes tous appelés à être des
instruments au service de cette « mission surnaturelle » (J.K.). Comme le Père m'a envoyé, moi aussi, je
vous envoie » (Jn 20, 21). Nous sommes tous appelés à cette mission spéciale. Lorsque le Seigneur se retira
pour prier avant de s'offrir pour nous sur la croix, il voulait montrer à ses apôtres que sa mission lui venait de
son Père, et qu'à leur tour, ils devaient s'y mettre pour que la Bonne Nouvelle soit transmise à tous et à
chacun : « ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis... » (Jn 15, 16).


Nous, chrétiens qui avons été baptisés et confirmés, sommes les « envoyés », «disciples », « apôtres »... des
instruments. Joseph Engling a, durant toute sa vie, accepté d'être l'instrument pour son bien-être et celui
de ses amis. Il avait même le rêve de se rendre dans les pays lointains, comme l'Afrique, en tant que
missionnaire du Christ pour être le vrai instrument au service de tous !


Bref, notre mission est donc de participer à la mission du Christ par notre Mère Trois Fois Admirable, elle qui
fut et qui est toujours « un instrument de choix » dans les mains du Sauveur pour le salut du monde !
Information : nous attendons au sanctuaire de l'unité le Père NIMBONA Félicien des Pères de Schoensatt.


                                                                                     P. Adelin Gacukuzi – Recteur du Sanctuaire de l'Unité

Article publié par Sanctuaire de l'Unité • Publié le Samedi 04 septembre 2021 - 13h31 • 253 visites

keyboard_arrow_up